Si vous essayez de développer votre offre sur une niche, vous cherchez à rencontrer vos prospects. Divers moyens existent dans la vie offline.

Mais nous vivons aujourd’hui dans un monde où :

  • la majorité des gens ont les même besoins ou en tout cas proches,
  • la technologie permet de communiquer avec tout le monde, où que l’on soit,
  • en tant que fournisseur d’un service, potentiellement, une partie de vos futurs clients ne seront pas à proximité et ne pourront entendre parler de vous que via Internet.

Vous avez donc vraiment intérêt à miser sur le marketing online. Une des questions importantes à se poser et sur laquelle prendre des actions, c’est : Comment obtenir du trafic, et des visiteurs intéressés, dont une partie sera ensuite convertie en transactions ?

Voici des idées que vous pouvez tester pour générer du trafic vers le site présentant votre offre.

1. Publiez votre blog

Je suis un adepte du blogging, parce que je le vois comme le média personnel par excellence, le premier outil pour se faire connaître. Et vous publiez votre contenu pour l’audience la plus large possible, pas uniquement pour un réseau social. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est aussi très simple. Dans un prochain billet, je parlerai des astuces pour blogger facilement et sans stress.

Par contre, et c’est ce que la plupart des gens (dans l’état d’esprit d’aujourd’hui) ne voient pas forcément : c’est un investissement. Dans tout, vous aurez un investissement initial à faire, avant d’en recueillir les fruits. Si ce n’est pas le blog, ce sera autre chose. Une fois que l’on a compris ça, c’est libérateur, et on avance dans tout ce qu’on essaie de faire.

Dans l’idéal, pour moi, il y a 3 grosses phases :

  • Phase 1 : Investir dans un blog, pour un premier niveau de production de contenus. Cela peut être la partie centrale de votre système, et vous construisez à partir de là pour progressivement vous faire remarquer.
  • Phase 2 : Associer une page Facebook à ce blog, et tous les outils que vous offrent les réseaux sociaux, pour compléter et élargir votre audience.
  • Phase 3 : Développer le cercle vertueux du contenu, c’est-à-dire fournir plus de contenus (vidéos, ebooks, webinars, ecourses, outils) pour pérenniser les choses et occuper l’espace. Et commencer à développer des partenariats et du business à partir de tout ça.

Cette démarche prend du temps et nécessite de la persistence. Pour accélérer les choses, il faudra également investir dans de nouveaux outils qui aident à décupler les résultats (ce qui nécessitera un petit budget).

2. Lancez votre chaîne Youtube

Le raisonnement pour le blog vaut pour la publication de vos vidéos sur Youtube. On peut commencer par la chaîne Youtube pour se faire connaître, et construire les offres de manière cohérente à partir de ça. Ou bien, elle peut venir renforcer un blog qui tourne déjà.

3. Exploitez les réseaux sociaux

Votre utilisation efficace des réseaux sociaux, d’une part, et votre blog et/ou votre chaîne Youtube, d’autre part, se complêtent et constituent les éléments du dispositif sur lequel vont s’appuyer vos futurs actions marketing. Vos publications peuvent être diffusées à travers les canaux des réseaux sociaux de différentes manières :

  • Tweetez à propos de vos posts dès qu’ils sont publiés.
  • Mettez à jour votre statut Facebook avec un lien vers les nouveaux posts.
  • Partagez vos publications sur les sites tels que Reddit, Quora, Medium, ou toute plate-forme qui le permet, dans l’industrie que vous ciblez.

Une des astuces consiste à automatisez les publications vers les réseaux sociaux grâce à des outils tels que Buffer, IFFFT ou Zapier.

4. Faites-vous remarquer par les autres

Trouvez des blogs liés à vos centres d’intérêt ou domaines d’expertise, et commencez à les suivre. Participez avec des commentaires intéressants sur leurs articles. C’est une forme d’échange de bons procédés, et le blogueur concerné sera également incité à aller consulter votre blog pour en savoir plus sur votre connaissance du sujet et sur vous.

Faites-le également sur les comptes Twitter et les pages Facebook que vous identifiez comme intéressants.

5. Exploitez votre flux RSS

Les flux RSS (ou la variante Atom) sont un moyen de diffuser vos posts de manière automatisée, et afin qu’ils soient “consommés” par via des logiciels spéciaux “lecteurs de flux” ou directement au sein de sites ou plate-formes de partage.

La plupart des systèmes de blogs disposent de la fonctionnalité permettant d’ouvrir des flux RSS pour lister les contenus récents sur le blog.

Même si c’est vieux, le flux RSS n’est pas mort, et ne devrait pas être sous-estimé. Par exemple, les outils de partage et de re-publication de contenus tels que Buffer proposent à leurs utilisateurs de paramétrer des flux RSS dans leur compte, puis de sélectionner (au quotidien) des contenus provenant de ces flux pour les partager sur Twitter ou Facebook. Ceci bien sûr dans le respect des règles définies par ces plate-formes concernant le partage des contenus des autres.

C’est également sur la technique du flux RSS que se basent certains des éléments de paramétrage de la re-publication de contenus de votre blog vers votre compte sur un réseau social, une application, ou un outil de productivité (tel que votre boîte de mail ou un compte Evernote), avec IFFFT ou Zapier.

6. Utilisez les annuaires de sites

Si c’est possible, demandez à être référencé dans des annuaires de sites.

Voici une petite liste pour commencer, mais vous pouvez en trouver d’autres :