Vous avez certainement entendu parler de ces plate-formes qui mettent en relation des acheteurs de services et des personnes prêtes à les fournir, appelés aussi jobbers. Mais peut-être que vous vous êtes dit que ce n’était pas fait pour vous ?

Voici un focus sur les avantages à utiliser ce type de sites pour offrir des services et vous faire remarquer. Nous allons utiliser mon site préféré, Fiverr.com, comme terrain de jeu, mais il y en a d’autres.

Comment cela fonctionne ?

On trouve sur Fiverr au moins 4 grandes catégories pour offrir ou utiliser des services :

  • Développement Web - Programmation - Support informatique,
  • Travaux d’écriture (articles, contenus pour pages web, traduction),
  • Marketing sur Internet, y compris référencement ou SEO,
  • Graphisme et multimédia.

D’une part, le vendeur crée un profil et fournit une description des services qu’il offre, avec les tarifs associés, et des exemples de leurs réalisations ou travaux.

D’autre part, l’acheteur s’inscrit, puis publie des demandes ou projets avec les détails de ses besoins. Il peut indiquer aux vendeurs son budget pour le projet, afin d’attirer les vendeurs intéressés et qui acceptent ce budget.

Pour démarrer, vous devez vous inscrire. C’est très simple, via www.fiverr.com. Cliquez sur le lien correspondant à “devenez un vendeur” (ou “become a seller”) et créez un nouveau compte pour commencer à vendre vos services.

Une fois votre compte créé, l’étape suivante consiste à créer votre première offre, ce que Fiverr appelle le “Gig”.

Le “Gig” désigne une description simple d’une offre de service, qui sera listée et apparaitra sur le site parmi les offres de tous les vendeurs, et qui pourra intéresser une personne.

En tant que vendeur, vous créez votre Gig, et vous le paramétrez avec les détails nécessaires, en soignant son attractivité ; votre but est d’amener des visiteurs et acheteurs potentiels à vous contacter pour ce service et à passer commande.



Exploiter Fiverr pour collaborer sur des projets

Pour le vendeur de services

Travailler pour les autres à distance n’a jamais été aussi simple. Avec les applications web et mobiles, omniprésentes dans nos vies, le mode de travail a également changé pour des milliers de personnes dans le monde.

La révolution freelance a eu lieu ces dernières années : de n’importe quel pays, vous pouvez vous faire payer en utilisant vos compétences et talents, dans tous les domaines, sur des tâches ou projets pour lesquels il y a besoin de ressources humaines ponctuelles.

Vous pouvez ainsi mettre en place une source de revenus complémentaire, tout en travaillant de chez vous et avec une certaine autonomie. Et encore une fois, il s’agit d’un marché mondial. Si vous parlez plusieurs langues, vous pouvez profiter d’opportunités supplémentaires, en communiquant avec des personnes de différents pays et en livrant vos services dans ces différentes langues lorsque c’est demandé.

Pour l’acheteur de services

  • En parcourant les catégories de services, vous pouvez choisir un vendeur en vous basant sur le descriptif de ses Gigs, et sur les notes et commentaires qu’il a obtenu.

  • Ne pas hésiter à entrer en contact avec le vendeur qui vous intéresse afin de discuter et se faire une idée.

  • Tester une première demande en investissant entre 5 et 20 euro, et vous aurez déjà une idée plus précise de la façon de travailler et de la qualité des livrables.

Se servir de Fiverr comme levier pour faire plus

Les plate-formes telles que Fiverr offrent également les opportunités qui existent déjà dans le monde du business habituel.

Par exemple, vous pouvez fournir des prestations pour vos clients habituels et avoir accès à ce réservoir de talents pour avoir du renfort sur les projets. Vous travaillez sur les aspects “gestion de projet” comme d’habitude ; la nouveauté là c’est que vos ressources sont à distance et ne vous sont pas dédiées.

Vous devez être à l’aise avec la communication à distance et les outils qui améliorent la productivité dans ce cas de figure :

  • exprimer vos besoins de façon simple et compréhensible,
  • utiliser des screencasts ou vidéos pour donner des instructions,
  • fournir des rapports de bugs précis lorsqu’il s’agit de développement logiciel ou web,
  • etc.

Vous pouvez également mettre en place cette stratégie pour servir des clients sur une plate-forme qui vous permet des tarifs plus élevés et sous-traiter tout ou partie du travail sur une autre plate-forme et prendre votre marge au passage. Bien sûr, il faut faire les choses sérieusement et apporter réellement de la valeur ajoutée (telle que l’aide aux spécifications et la gestion de projets, ou les révisions), si vous voulez que cela soit viable.