Les portes de 2020 sont ouvertes depuis quelques jours. Amis entrepreneurs, partenaires, ainsi que tous ceux qui font partie de ma chaleureuse liste de contacts, je vous présente mes meilleurs vœux à tous ! Une année qui, je l’espère, sera pour vous pleine de réussite et de challenges relevés.

La réussite, je vous la souhaite à tous. Cependant, on ne saurait y arriver sans visualiser précisément nos objectifs et sans une bonne planification. Sur quoi avez-vous décidé de travailler cette année et les années qui viennent ? Je suis sûr que vous avez pris le temps d’y penser.

Dans les quelques lignes qui vont suivre, je vais proposer une de mes approches pour aborder cette année.

Ce message marque aussi mon retour dans la publication des articles sur ce blog, signe de mes propres efforts pour créer le temps à y accorder.

Proposer de la valeur aux autres

En discutant ce matin avec un collaborateur, j’étais entrain de lui dire qu’il fallait, dans notre offre de services à nos clients, être moins dans la réaction - à des demandes clients, à des appels d’offres, etc - et plus dans l’anticipation et la proposition de solutions en amont. Cela tombe bien, nous avions déjà des choses dans les tiroirs, et souvent le plus dur est de prendre conscience de ce que l’on a à offrir et formuler sa proposition pour ses prospects ou clients.

Dans un monde qui fonctionne sans cesse à la “quelle est la nouveauté du moment ?”, nous perdons souvent la valeur de ce que nous avons à proposer.

Petite digression. Chez Content Gardening Studio, mon entreprise de prestation en développement informatique, nous sommes des spécialistes de Python et de diverses techniques d’automatisation, notamment avec les données (les technologies de la Data). Le langage de programmation Python existe et est utilisé au moins dans le monde scientifique depuis 20 ans. Ce n’est pas du tout nouveau, tout feu tout flamme. Ce n’est même pas forcément sexy. C’est peu enseigné dans les écoles d’informatique. J’ai souvent à argumenter avec des interlocuteurs, même bienveillants, pour leur faire voir la richesse et la force derrière cet écosystème technologique. Mais surtout, j’entends rarement autour de moi des personnes en parler avec un intérêt poussé, suivi d’action de collaboration.

Et pourtant, mon Dieu, si vous saviez… ! Heureusement, cela a commencé à changer:

  • Python a été reconnu comme l’outil le plus populaire pour les programmeurs en 2019, après avoir été parmi les 3 ou 4 premiers les années précédentes.
  • On le voit de plus en plus cité comme le premier langage pour les algorithmes et la Data Science.

Quoi qu’il en soit, je ne me plains pas, maintenant que je sais, après 15 ans d’expérience dans ces domaines, que l’on peut être sur des technologies sous-estimées, et qu’un jour cela s’inverse. Lorsque je fais un pari technologique, je me concentre sur le résultat que cela m’apporte, comparé au coût, et c’est ce calcul qui compte. Ah, un autre calcul compte : il faut que ce soit enseignable à d’autres, afin de pouvoir facilement se dupliquer, bien sûr. Avec Python, c’est le cas !

Mais assez sur la programmation pour aujourd’hui ! Fin de la digression.

Proposer de la valeur de manière anticipée ?

Comment ?

Quand je parle de proposer plus de valeur aux autres, en amont, c’est facile à dire !

Même si ce n’est agréable d’être tout le temps en réaction pour rattraper les retards, la course avec les délais, et toutes les difficultés de tout prestataire de service… rien ne dit que c’est plus facile d’anticiper les demandes ou les besoins.

Mais, voilà, arrêtons de nous inquiéter, et choisissons simplement un cheval de bataille et on verra.

Pour 2020, soyons plus dans une démarche de construction où chacun peut proposer à ses clients et partenaires des pistes de réflexion et des solutions en amont.

Je peux proposer quelques idées, si cela peut servir :

  • Réfléchir à des prototypes ou des produits qui traitent une problématique qu’ont 80% des gens que vous rencontrez, et travailler dessus.
  • Ne pas hésiter à proposer des deals. Si je fais ceci pour toi, est-ce que tu es prêt à faire ceci pour moi ? Le gain n’est pas toujours directement financier, savoir ne pas toujours focaliser là-dessus. Peux-être qu’un retour sur votre prototype par le partenaire ou une recommendation vaut 10 fois plus qu’un chèque que vous ferait la personne pour une transaction.
  • Donner le meilleur de vous-même et vous impliquer dans le besoin de votre client ou prospect, afin que ce dernier trouve une particularité dans ce que vous faites. N’oubliez-pas que l’argent n’est pas la variable capitale. C’est le résultat d’un don de soi au profit de l’autre, donc commençons par le début.

Si ces idées vous ont été bénéfiques, retrouvons-nous régulièrement cette année pour des conseils et retours d’expérience que je partagerai ici.

Bonne année 2020 !