Lancement d'un nouveau produit : Expérimentez !


Voici une retour d’expérience rapide concernant un projet sur lequel j’ai commencé à travailler.

En moins de deux semaines, j’ai eu l’idée d’un nouveau produit, puis j’ai décidé de tester celle-ci, et j’ai mis en place ce qu’il faut pour proposer assez rapidement une version pour early adopters.

Pendant cette période de préparation pour le lancement du produit, j’ai fait les choix suivants :

  1. J’ai simplifié au maximum les choses, en termes de format et de marketing. En gros, pour la version initiale, expérimentale, avoir un produit utile, mais livré un peu “brut de fonderie”. Tiens, cela fait penser au MVP ! Pour moi, c’est surtout se poser volontairement des contraintes pour éviter les pièges du perfectionnisme et du produit qui veut rendre tous les services. Mon mantra est : “Concentrons-nous d’abord sur un service, et sortons rapidement quelque chose d’utile pour nos prospects !”

  2. Comme routine, en chaque fin de journée, je vérifie l’état de mon avancement, et j’écris sur une feuille de papier : d’une part, là où j’en suis, et d’autre part, une phrase exprimant ma gratitude pour être arrivé là.

  3. Je bluffe avec mon mental en ne me mettant pas de pression : Je me suis donné comme objectif de mettre en place autour de 3 éléments utiles pour le système, chaque semaine. En commençant par les sujets les plus faciles. Voilà, pas trop de pression !

Avec l’effet motivation lié au fait de vérifier chaque jour l’avancement, sans se mettre la pression, j’ai pu observer la magie opérer : J’ai produit plus et plus rapidement que prévu.

Conclusion : C’est une forme d’expérimentation, utile pour éviter la procrastination, maintenir la motivation, et implémenter rapidement. Au delà du résultat immédiat, le vrai bénéfice est que cela me permet de comprendre des choses sur mes prospects, sur moi, et sur ma façon de travailler.