L’adoption des crypto-monnaies et crypto-actifs a énormément progressé ces dernières années. De plus, l’année 2021 a connu l’explosion des NFTs d’art ou de collection, une autre forme d’actifs que les investisseurs aiment pour le côté spéculatif, et avec lesquels nous avons connu des histoires folles en termes de prix.

Pour permettre les transactions d’achat, de vente, de transfert et de stockage des crypto-actifs, ainsi que d’interagir avec les applications décentralisées, les fameux DApps, nous avons besoin de portefeuilles électroniques spécialisés et sécurisés, les wallets. Il y a deux grandes catégories de wallets, ceux dit custodial et ceux dit self-custodial ou non-custodial. Pour faire simple, avec les premiers, vous dépendez d’une plate-forme qui détient ce qu’on appelle la clé privée donnant accès à vos crypto-actifs, alors qu’avec l’autre catégorie, c’est vous qui détenez cette clé privée. Lisez cet article pour plus de détails sur les enjeux et les avantages et inconvénients de chacune de ces approches.

Nous vous présentons ici quelques wallets logiciels self-custodial, notre but étant de vous donner des pistes pour plus de maîtrise et pour une meilleure productivité dans votre parcours d’investisseur crypto. Dans un prochain article, nous parlerons de la seconde sous-catégorie, les wallets matériels, indispensables lorsque vous voulez encore plus de sécurité pour vos fonds et vos transactions.

Trust Wallet

wallets logiciels
Source: trustwallet.com

Trust Wallet, disponible uniquement sur téléphone mobile, est un des wallets les plus utilisés. Son avantage important, outre le fait qu’il s’utilise sur le mobile, est qu’il supporte un nombre important de crypto-actifs. On peut citer entre autres les actifs Bitcoin, Ethereum, Matic, Tron, Solana, XRP (Ripple) et BNB chain. Et, on peut s’en servir également pour les NFTs.

Math Wallet

wallets logiciels
Source: mathwallet.org

Math Wallet est un wallet multi-blockchains, disponible sur mobile, desktop, ou extension de navigateur, ce qui le rend très pratique à utiliser. Il supporte plus de 100 blockchains et on peut s’en servir pour gérer du Bitcoin, ainsi que les jetons d’Ethereum, Polkadot, Filecoin, Solana, entre autres.

Metamask

wallets logiciels
Source: metamask.io

Metamask est un des wallets les plus utilisé, du fait qu’il supporte Ethereum ainsi que les blockchains compatibles avec celui-ci telles que Polygon ou BNB chain. Metamask existe sous la forme d’une extension pour navigateur web, ce qui est assez pratique pour interagir avec les dApps de la blockchain Ethereum. Aujourd’hui, il existe également une application mobile.

Retrouvez ici les différentes étapes de l’installation de l’extension MetaMask pour le navigateur Chrome.

Wallets pour la blockchain Cardano

Cryptomonnaies
Source: cardano.org

Yoroi est un wallet pour les blockchains Cardano et Ergo. Il possède une interface utilisateur intuitive et est disponible sous forme d’extension de navigateur et d’application mobile. Pour en savoir plus sur la prise en main et l’utilisation de Yoroi, visionnez ce tutoriel. Yoroi permet, de manière assez simple, de déléguer vos coins ADA (la monnaie native de la blockchain Cardano) à des pools de staking, pour obtenir des récompenses, un des avantages qu’ont les utilisateurs d’une blockchain « Proof Of Stake » comme Cardano.

Nami est un wallet disponible sous forme d’extension de navigateur, actuellement privilégié par certains utilisateurs de Cardano pour son intégration rapide de fonctionnalités importantes telles que la possibilité d’interagir avec des dApps ou celle de créer des NFTs. Nami permet de déléguer vos ADA soit via des dApps fournissant cette possibilité, soit directement au sein du wallet en déléguant au pool https://berrypool.io/.

Etrnl (anciennement CCVault) est la 3ème option populaire pour les wallets du monde Cardano. Il est comparable à Yoroi et Nami, et est compatible avec ces wallets. Etrnl est en fait un « light wallet », c’est-à-dire l’application web que vous utilisez via votre navigateur en visitant https://etrnl.io. De plus, il existe une extension pour navigateur (option assez pratique) et une application mobile.

Wallets pour la blockchain Solana

Cryptomonnaies
Source: solana.com

Il existe plusieurs wallets sur le marché pour la blockchain Solana dont Solflare et Phantom, mais ce dernier semble le plus populaire aujourd’hui. Phantom prend en charge le SOL et les actifs de l’écosystème Solana tels que Raydium (RAY) et Serum (SRM), ainsi que les NFTs. De plus, il permet d’interagir avec les Dapps de cet écosystème et de déposer vos SOL pour du staking. Découvrons dans la vidéo qui va suivre les différentes étapes pour la création d’un wallet pour Solana avec Phantom.

Glossaire

Les concepts de la crypto sont souvent nouveaux pour la plupart d’entre nous, et les termes sont anglais pour la plupart. Voici un petit glossaire qui peut s’avérer utile.

Jeton (Token) : Il s’agit d’un actif numérique pouvant être émis et échangé en ligne sur une blockchain. Pour éviter les confusions, voir cet article qui explique de façon détaillée la différence avec un coin (actif numérique natif à la blockchain).

NFT : Un NFT ou Non Fongible Token est un jeton cryptographique stocké sur une blockchain, qui représente un certificat d’authenticité numérique pour un objet, qu’il s’agisse d’un fichier image (oeuvres d’art numérique, cartes de collectionneurs comme avec le projet Sorare), d’une vidéo, d’un audio (par exemple une nouvelle génération d’artistes musiciens, labels et producteurs, ont lancé des projets en exploitant ce format), ou d’un ticket d’entrée pour un concert. Le boom des NFTs est également lié à celui de l’industrie naissante des jeux basés sur la blockchain et du « metaverse ».

Staking : Le staking est un mécanisme où le détenteur de cryptos bloque tout ou partie de ses fonds, pour aider à la sécurisation de la blockchain, et en échange celui-ci reçoit des tokens de récompense. Le staking est plus en plus utilisé par ceux qui souhaitent garder leurs actifs sur le moyen ou long terme, car cela leur permet d’obtenir un revenu garanti pouvant être assimilé à des dividendes ou des intérêts, au lieu de laisser dormir leurs actifs dans leur portefeuille.

DApp : Les DApps (Decentralized Apps) sont des applications et services qui utilisent la blockchain à la place d’un serveur classique (tel que serveur web), d’où leur nature décentralisée. Cette caractéristique les place hors du contrôle, ou presque, que pourrait exercer un gouvernement ou un acteur privé sur une infrastructure centralisée.

Write A Comment